top of page

En direct de... plus Grand - Message de ta Grandeur

Dernière mise à jour : 11 déc. 2022

(Tu trouveras ci-dessous le texte canalisé de l'Infolettre publiée le 10 octobre 2022)


Est-ce que tu m’as oubliée ?

Oui, oui... c’est bien à toi que je m’adresse.

Est-ce que tu m’as oubliée ?


Je suis là, et pourtant parfois, j’ai l’impression que tu ne prends pas le temps d’être avec moi. Pourtant, moi je suis toujours là avec toi.


Je te vois aller dans ta journée souvent bien remplie à faire mille et une choses. Le cerveau qui roule à vitesse grand V et le reste du corps qui tente de suivre comme il le peut.


Je sais, tu es bien occupé(e).


Mais, la vraie question est : est-ce que tu t’occupes de toi ?


Est-ce que, dans cette frénésie, tu prends le temps de prendre le temps d’être avec toi ?


Et quand tu n’es pas occupé(e), tu cherches. Tu cherches quelque chose sans réellement savoir ce que tu cherches. Tu veux te distraire, te divertir... et pourtant cela ne suffit pas toujours. Il y a parfois un vide qui ne se comble pas.


Cela dit, tu sais aussi comment avoir du plaisir et profiter de la vie. Je sais, je t’ai vu(e) plusieurs fois t’amuser et rire à chaudes larmes. Prendre un bon verre de vin (ou plusieurs) entre ami(e)s, t’offrir une belle soirée de jeu en famille ou encore faire une sortie dans ton restaurant favori avec ceux que tu aimes. Et là, dans ces instants, on est connectés, on fait UN.


Mais ces temps-ci, tu t’inquiètes… parfois trop souvent. Tu t’inquiètes sur l’avenir... pas tant le tien que celui du monde. Tu te demandes si le monde va s’en sortir. Tu te questionnes à savoir si les autres vont y arriver, proches et purs inconnus. Et pourtant, tu sais très bien que tu n’as aucun pouvoir là-dessus. Mais, tu t’inquiètes quand même. Tu t'inquiètes sur ce que tu ne peux pas vraiment contrôler. C’est un cercle vicieux, car ça embrouille notre connexion.


Voilà pourquoi je te demande : comment t’occupes-tu de toi ? Sur quoi est-ce que tu mets ton focus, ton pouvoir de création naturel que je t’ai donné ?


Ah... oui, tu as bien lu : que je t’ai donné !


Tu existes à travers moi, c’est normal que j’aie quand même participé à ta création d’une certaine façon. Non, je ne suis pas Dieu, ni l’Existence elle-même, ni le Grand Tout, ni la Source... ou tout autre nom que tu as pour nommer l’innommable.


Pourtant, tu sais qui je suis... tu me connais bien. Toutefois, je te connais plus, je te connais même par cœur. Et le jeu de mots est voulu, car c'est à partir de là que tu peux le mieux me ressentir, m'entendre et me voir.


Je suis toi.

Je suis ta Grandeur.


Pour être plus précis, Marc syntonise actuellement une sorte de regroupement de toutes les Grandeurs des personnes qui vont lire cette Infolettre. Fascinant, n’est-ce pas !


Oui, c’est donc une sorte de message général... et en même temps, tellement personnel.


Alors, je termine le message sur ce point : viens à ma rencontre.


Prends quelques instants aujourd’hui, 10-15 minutes pour t’asseoir et respirer avec moi… dans l’espace du cœur. Viens à ma rencontre. Tu n'auras rien à faire de particulier, rien à dire, rien à penser, rien à ajuster... juste être là avec moi à respirer, je m'occupe du reste.


Et j'ajoute ceci : il est temps que tu arrêtes de vouloir tout faire seul(e)... je suis là. Je suis toi. Je suis toi avec une perspective si large, que si tu pouvais voir ce que je vois, l’inquiétude, le doute, les peurs seraient de l’histoire ancienne. D’ailleurs, elles devraient l’être, car je suis là !


Oui je sais, tu as aussi ceux que tu nommes et perçois comme tes guides.


Tu veux savoir le secret ? Ce sont des représentations de MOI, de TOI. Des façons que j’utilise pour communiquer avec toi. Et là, le temps est venu pour nous de communiquer directement, de cœur à cœur, d’âme à âme, de Grandeur à Être physique… tout aussi grand.


Je suis là, viens me rencontrer. Je t’attends.


Je t’AIME ! Et je t’ai toujours aimé. Je vais toujours t’aimer. Je suis TOI et tu es MOI. ❤️


Ta Grandeur 🥰



4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page