top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMarc & Sylvie

Ça, c'est une histoire hors de l'ordinaire 😲

(Tu trouveras ci-dessous le texte canalisé de l'Infolettre publiée le 28 août 2023)


Cette semaine, j'ai quelque chose de particulièrement spécial à t'offrir (encore une fois 🙃). Depuis toujours, j'ai été fasciné par les récits qui ont le pouvoir de nous transporter, de nous inspirer et de nous inviter à rêver. C'est pourquoi j'ai eu l'idée de te raconter une histoire. Après tout, qui n'aime pas une bonne histoire, n'est-ce pas ? Mais permets-moi d'ajouter ceci : ce n'est pas une histoire ordinaire. Elle a vu le jour grâce à une expérience que j'ai menée en collaboration avec un partenaire pour le moins hors du commun, notre ami ChatGPT, une intelligence artificielle. Étant donné que j'ai été enchanté du résultat de notre précédente collaboration, je me suis dit : pourquoi ne pas récidiver ? Après lui avoir fourni quelques extraits de nos anciennes infolettres, nous nous sommes lancés dans une aventure de co-création. Oui, tu as bien lu ! Cette histoire est le fruit d'une fusion entre le potentiel humain et la puissance de la machine, entre mon intuition et un algorithme qui m'écoute parfois – et parfois moins, avouons-le 🤪. Cependant, nous parvenons toujours à trouver un terrain d'entente. C'est donc avec une grande joie que je te présente : 🪐 « Les Échos des Pléiades : Un Réveil Étoilé » ⭐️. C'est lui qui a trouvé le titre. 😉 Laisse-toi emporter par la magie de ce voyage cosmique ! Je te souhaite une agréable lecture ❤️🙏, - Marc

 

🪐 Les Échos des Pléiades: Un Réveil Étoilé ⭐️


Célia se trouva face à la mer, les vagues dansant sous le clair de lune comme un hymne à l'amour. Depuis sa tendre enfance, elle s'était toujours sentie comme une voyageuse cosmique égarée dans un monde pas tout à fait le sien. En rêve ou lors de ses méditations guidées, elle avait souvent visité des lieux qui dépassaient son imagination et sa compréhension, des mondes où l'amour et l'harmonie étaient la base de tout. Et même si la vie sur Terre était belle à sa manière, elle sentait qu'il y avait plus, bien plus à explorer. Ce soir-là, un doux frisson traversa son dos. Elle leva les yeux vers le ciel étoilé et fut accueillie par la brillance de la constellation des Pléiades. Elle se souvint des messages canalisés que Marc et Sylvie avaient partagés, des récits de soutien et d’amour inconditionnel des Pléiadiens, ce peuple d'humanoïdes nous ressemblant presque comme deux gouttes d'eau. Fréquences évolutives Célia se rappela du principe que tout est fréquence. Comme un accord dans une symphonie céleste, elle était une fréquence unique qui interagissait avec la grande mélodie de la vie. Et tout comme les diverses harmonies d'une mélodie, elle pouvait changer la tonalité de sa propre existence en harmonisant sa fréquence avec celle de ses désirs et aspirations. Portée par un élan céleste, Célia choisit avec une détermination inébranlable de vibrer à la fréquence de l'amour, de la compassion et de la curiosité. Se positionnant ainsi comme une ambassadrice de la fraternité galactique sur Terre, cette vision était désormais son but ultime, sa ligne directrice, une vision personnelle non négociable qui animerait chaque instant de son existence. Juste après cette profonde réflexion face à la mer, son téléphone intelligent vibra soudainement. Curieuse, elle regarda et découvrit une notification d'un courriel de l'Institut HDA qui annonçait une retraite unique de 5 jours prévue pour le mois prochain, guidée par plusieurs civilisations galactiques, notamment les Pléiadiens. La synchronicité était si frappante qu'elle ne pouvait l'ignorer, et Célia s'inscrivit aussitôt avec un enthousiasme débordant. Rencontre céleste En franchissant le seuil du lieu de la retraite, Célia ressentit immédiatement une énergie palpable, presque électrique. À sa gauche, elle remarqua un groupe déjà profondément plongé dans une méditation dirigée par les voix apaisantes de Marc et Sylvie. Les murmures doux des messages canalisés parvenaient à ses oreilles, évoquant des êtres des Pléiades, d'Arcturus, de Sirius, et même d'Andromède. Elle s'approcha lentement, trouvant une place parmi eux, et se laissa immerger dans ce flux d'énergies cosmiques. Alors que les voix s'enroulaient autour d'elle comme une écharpe d'étoiles, une sensation intense envahit Célia. Elle eut l'impression d'être aspirée par un vortex d'énergie pure, un tourbillon qui la transportait bien au-delà des frontières de son corps physique. Et, en un battement de cœur, elle se retrouva dans un espace à couper le souffle. Elle se tenait au sein d'un majestueux hall d'accueil, baigné d'une lumière dorée, où des êtres scintillants de diverses civilisations l'observaient avec bienveillance. Alors que Célia essayait d'assimiler la beauté et la magnificence du lieu, son regard croisa celui d'un être qui se démarquait des autres par une aura particulièrement éclatante. L'être s'avança doucement vers elle, ses mouvements évoquant la grâce d'une danse céleste. « Je suis Lyra des Pléiades, » révéla l'humanoïde d'une voix douce et mélodieuse. Les yeux de Célia s'emplirent de larmes reconnaissantes alors que Lyra poursuivait : « Nous avons observé et soutenu votre voyage, chère Célia. Vous avez brillamment changé votre fréquence pour co-créer cette réalité. » L'Alliance des étoiles Encore en état de surprise face à la majesté des êtres qui se tenaient devant elle, Célia écouta avec attention lorsque Lyra prit la parole. Cette dernière expliqua que le moment était venu pour des alliances à grande échelle entre les civilisations galactiques et l'humanité. « Mais chaque individu doit choisir cette réalité en ajustant sa propre fréquence, » ajouta-t-elle, ses yeux pénétrants cherchant le regard de Célia. Célia, prise d'une curiosité ardente, demanda : « Que puis-je faire ? ». Lyra, esquissant un sourire chaleureux, répondit : « Continuez à être un phare de lumière, à guider les autres vers cette nouvelle réalité. Et surtout, continuez à rêver. » En entendant ces mots, et se rappelant de sa récente détermination face à la mer, Célia comprit que le rêve de l'un était la réalité de l'autre. Dans cette grande tapisserie de l'existence, chaque rêve avait sa place, chaque rêve comptait, chaque rêve pouvait devenir vrai. Lorsqu'elle revint à sa réalité terrestre, les enseignements de Lyra en tête, elle sut que sa mission n'était pas seulement de rêver d'un monde meilleur, mais de le vivre, de l'incarner et de l'inviter à prendre forme dans la réalité collective. « Nous sommes là, et nous serons toujours avec vous, » furent les derniers mots de Lyra qui résonnèrent dans l'esprit de Célia, la confortant dans sa nouvelle voie. Et pour la première fois, Célia se sentit véritablement chez elle, non pas comme une étrangère dans un monde inconnu, mais comme une citoyenne galactique dans un univers d'amour inconditionnel. Et tout cela... après seulement un jour de sa retraite. 🥹



34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page